Le tourisme vert ou écotourisme, tout un état d’esprit

Divers concepts du tourisme viennent actuellement d’être découverts. Il y a ce que l’on appelle l’écotourisme, appelé aussi le tourisme vert ; le tourisme d’affaires et encore d’autres. Actuellement, l’environnement ne cesse de se dégrader partout dans le monde. Ce qui nécessite que des mesures de rémédiation sont à prendre pour préserver encore la totale dégradation. Ce qui fait que tout concept relié à la protection de l’environnement tel le tourisme vert ou écotourisme qui est tout un état d’esprit. Préserver l’environnement rime à changer la pensée et l’état d’esprit.

Le concept tourisme vert, qu’est-ce que c’est ?

ecotourisme.jpg

Par simple définition l’écotourisme ou le tourisme vert est un type de tourisme associé au concept de développement durable. En ce moment, le développement durable est un outil incontournable pour le développement. Ce type de tourisme est centré principalement sur la découverte de la nature. Trois concepts sont regroupés dans le tourisme vert : l’écosystème, l’agro système et enfin le tourisme rural. En milieu rural, il ya plusieurs moyens de préserver l’Ecosystème tels la préservation des jardins écologiques, la création d’espaces verts écologiques, les réserves naturelles et toutes activités qui concordent à la protection de l’environnement.

L’origine du tourisme vert ou écotourisme

tourisme-vert.jpg

L’écotourisme : ce concept de tourisme vert trouve son origine il y a une trentaine d’années. Par simple définition de la société Internationale de l’Ecotourisme ou TIES, l’écotourisme est un voyage responsable dans des environnements naturels ou les ressources et le bien être des populations sont préservés. Sont concernés par ce type de tourisme les paysages, des espèces protégées ou des espèces particulières. Divers pays sont concernés, tels le Kenya et d’autres pays d’Afriques. Les espèces d’oiseaux et les lions, les baleines sont quelques unes des espèces protégés en termes d’écotourisme. Ce concept a essentiellement diminué ce qu’on appelle dette écologique.

 

Author: Anthony Lambert

Share This Post On